Le jardin

 

À rebours de l’utilitarisme contemporain, qui voudrait que tout soit rentable, un des principes que nous défendons est l’importance de la beauté. Le jardin de la Haute Haie est une application de ce principe : nous ne voulions pas que la production alimentaire occupe toute la terre disponible.

Les espaces fleuris aurons toutefois une utilité pour la préservation de la biodiversité, tout particulièrement pour nos abeilles, mais aussi pour d’autres insectes et animaux.

Le jardin est entièrement entretenu par des outils ne nécessitant ni pétrole, ni électricité : faux, tondeuse hélicoïdale, cisailles, coupe-branches, sécateurs, etc. Il s’agit non seulement de ne pas dépendre des énergies polluantes, mais aussi d’utiliser des outils plus lents qui permettent aux insectes et autres animaux de s’échapper au moment de la coupe.

Les outils mécaniques utilisés au jardin.

Pour l’instant, le terrain comporte une piscine… Pas facile de trouver la maison idéale ! Promis, aussitôt que possible, on la transforme en la végétalisant et en la naturalisant, pour qu’elle puisse devenir un petit milieu naturel.

Le puits fournira au moins une partie de l’eau nécessaire au jardin, mais aussi au potager et au verger.